Tags

, , , , , , , , , , , ,

Jeudi matin, sous un beau soleil, nous sommes partis d’Amiens en direction du Nord-Pas-de-Calais. Nous avons fait des arrêts à Abbeville, à Saint-Riquier et dans un des 18 cimetières du Commonwealth de la 2e guerre mondiale qui se trouvent dans la région. Ce cimetière était très émouvant – il était très triste de voir le jeune âge de la majorité des victimes de cette guerre.

Tout au long de la journée, nous avons voyagé sur de belles routes qui présentaient des paysages champêtres. Comme nous sommes au mois d’août tous les champs étaient remplis de balles de foin ou sont en moissonnage.

Thursday morning, on a sunny day, we left Amiens towards the Nord-Pas-de-Calais. We made stops in Abbeville, Saint-Riquier and one of the 18 Second World War Commonwealth cemeteries in the the region. This cemetery was very moving – it was very sad to see the young age of most of the victims of that war.

Throughout the day, we traveled through very beautiful countryside landscapes. As we were in August, all the fields were filled with hay bales or were being harvested.

Voici quelques photos de la journée / Here are some pictures of the day:À Abbeville, nous avons seulement visité la collégiale Saint-Vultran. Le gardien nous a rapidement donné un petit historique de cette églique gothique. Quand il a appris que nous étions canadiens, il est devenu encore plus enthousiaste à partager son savoir avec nous. Il nous a montré une caractérique spéciale des églises de Picardie – les clés de voute allongées qui se nomment “cul de lampe” et il nous a aussi parlé des dommages causés par les bombardements de la 2e guerre mondiale. Il nous a ensuite donné une carte de la région et nous a montré deux endroits qui valaient le déplacement – l’abbaye de Saint-Riquier et St-Valéry-sur-Somme. Il était vraiment très gentil (ce qui est une caractéristique commune des Français que l’on rencontre) et il avait évidemment un amour pour sa région qu’il aimait beaucoup partager. / In Abbeville, we only visited the church of Saint-Vultran. The guard quickly gave us a short history of the Gothic church. When he learned that we were Canadians, he became even more enthusiastic in sharing his knowledge with us. He showed us a special characteristic of churches in Picardy – the elongated keystones  called “bottom of lamp” and he also talked about the damage done by bombings during the Second World War. He then gave us a map of the area and showed us two places that were worth a detour – the Abbey of Saint-Riquier and Saint-Valery-sur-Somme. He was really nice (which is a common feature of the French people we encountered) and clearly had a love for his region that he loved to share.L’abbaye de Saint-Riquier était malheureusement fermé le jeudi mais nous avons pu visiter l’église gothique qui y est attachée. En passant, il y a beaucoup d’églises gothiques dans cette région mais comme nous avons un amour particulier pour les églises de ce style, nous étions aux oiseaux. / The abbey of Saint-Riquier was unfortunately closed on Thursday, but we were able to visit the Gothic church attached to it. By the way, there are many Gothic churches in the region but as we have a special love for the churches of this style, we were very happy.Cimetière du Commonwealth de la 2e guerre mondiale où plusieurs canadiens sont enterrés / Second World War Commonwealth Cemetery where many Canadians are buried.Paysages champêtres sur la route D940 / Country landscapes along Route D940 Après le dernier arrêt, nous avons filé vers Escalles situé à côté du Cap Blanc-Nez sur la Côte d’Opale, notre étape pour la journée. Cette côte est un endroit de plages et de falaises sur le bord de la Manche. Il fut bien agréable de se promener sur la plage où il n’y avait pas grand monde. Une fin d’après-midi bien reposant. / After the last stop, we drove to Escalles located next to the Cap Blanc-Nez on the Côte d’Opale, our destination for the day. This coast is a place of beaches and cliffs on the edge of the Channel. It was nice to walk on the beach with very few people. A late afternoon stroll that was very peaceful.

[Auteur/Author: Suzanne]