Tags

, , , , , , , , , , , ,

Samedi fut une autre journée chaude quoique peut-être pas aussi chaude qu’annoncée. Pour commencer la journée, nous avons décidé de payer nos hommages aux soldats canadiens en l’honneur du 70e anniversaire du débarquement de Dieppe en visitant le cimetière canadien de Dieppe où plus de 700 canadiens ont trouvé le repos.

Il est toujours émouvant de se promener dans ces cimetières avec les pierres tombales blanche identiques bien alignées sur une pelouse verte bien entretenue. Certaines des pierres étaient anonymes et identifiaient seulement que la personne enterrée était soit un soldat, un marin, etc. Ces pierres anonymes étaient probablement les plus touchantes.

Après ce moment de receuillement, nous avons repris la route du littoral pour nous rendre à Fécamp et ensuite à Étretat pour y voir les célèbres falaises  du même nom. Notre première idée était d’y passer une bonne partie de l’après-midi à marcher sur les falaises mais la chaleur qu’il faisait nous a un peu découragée. Après réflection, nous avons décidé de plutôt reprendre la route pour nous rendre à Honfleur car nous étions tout proche. Cette ville a des liens forts avec le Canada car c’est d’ici que Samuel de Champlain est partie pour découvrir et fonder Québec. Ce petit détour nous a aussi permis d’emprunter le superbe pont de Normandie qui chevauche l’embouchure de la Seine. Honfleur est une très jolie ville avec un port très pittoresque entouré des maisons recouvertes d’ardoises. Malheureusement, sa beauté est un peu gâchée par le très grand nombre de magasins de souvenirs et de restaurants dédiés aux touristes. Puis nous avons repris la route pour Rouen, notre dernier arrêt avant de revenir à Paris.

Saturday was another hot day though perhaps not as warm as forecasted. To start the day, we decided to pay our respects to Canadian soldiers in honour of the 70th anniversary of the Dieppe Raid by visiting the Dieppe Canadian Cemetery where more than 700 Canadians have been buried.

It is always moving to walk through these cemeteries with their identical white headstones aligned on a well maintained green lawn. Some stones were anonymous and identified only that the person buried was either a soldier, sailor, etc. These anonymous stones were probably the most touching.

After this moment of contemplation, we took the coast road to get to Fécamp and then Étretat to see the famous cliffs of the same name. Our first plan was to spend a good part of the afternoon walking on the cliffs but the heat was discouraged us. After reflection, we decided instead to get back on the road to get to Honfleur because we were so close. The city has strong ties with Canada because it is from here that Samuel de Champlain left to discover and found Québec City. This detour also allowed us to borrow the beautiful Pont de Normandie which straddles the mouth of the Seine. Honfleur is a lovely city with a bustling port surrounded by picturesque houses covered with slate. Unfortunately, its beauty is somewhat marred by the large number of souvenir shops and restaurants dedicated to tourists. Then we hit the road to go to Rouen, our last stop before returning to Paris.

Voici les photos représentatives de la journée. / Here are representative pictures of the day.Des belles réflections dans le port de plaisance de Fécamp / Nice reflections in the Fécamp Marina Falaises d’Étretat / Étretat cliffs Pont de Normandie. Photo prise à travers le pare-brise donc pas la meilleure vue du pont. Les autos de l’autre côté attendent pour passer au péage; nous avons eu une atttente semblable de notre côté. / Photo taken through the windshield so not the best view of the bridge. The cars on the other side were waiting to get through the toll both; we had the same wait on our side. Honfleur: vue du port et des maisons typiques à panneaux de bois / View of the port and of the typical houses with wood pannels.Cathédrale de Rouen – plus de photos de Rouen dans le prochain article / Rouen cathedral – more photos of Rouen in the next article.

[Auteur/Author: Suzanne]