Tags

, , , , , , , , , , ,

J’avais visité la Sicile en 1980 et 1981 (je sais cela ne me rajeunit pas!) mais pas en profondeur. J’avais seulement visité Palermo, Agrigento et Siracusa la première fois et Agrigento la deuxième fois. Pierre n’y étais jamais allé. Ce fut donc agréable de renouer avec ce beau coin de pays et de l’explorer un peu plus.

Comme nous n’avions que 7 jours, nous avons concentré notre visite à la région est de l’île avec l’Etna comme pièce de résistance. Ce volcan très actif, mais malheureuseusement silencieux lors de notre passage, domine le paysage dans cette région. À plus de 3 000 mètres (9,850 pieds) de hauteur, il est le plus haut volcan de l’Europe.

À notre arrivée à Catania, le 4 septembre, après un vol sans histoire sur EasyJet – notre deuxième expérience positive de compagnies aériennes à bas prix – nous avons récupéré la voiture pour nous rendre à Randazzo, notre première étape où nous avions réservé dans un charmant gîte rural (Feudo Vagliasandi – leur site est en italien mais il y a de belles photos de l’endroit) pour 3 nuits. Ce gîte rénové récemment est dans un manoir qui a plus de 100 ans et il offre une surperbe vue de l’Etna de sa terrasse. Nous y avons aussi très bien mangé – en fait, la meilleure bouffe de tout notre séjour en Sicile.

Le trajet de cette première journée faisait le tour de l’Etna (voir carte ci-bas) et nous faisais passer dans une région très agricole et assez aride. Nous avons aussi fait un petit détour pour nous rendre à un village perché sur une colline – Centuripe – que nous avions vu de loin et qui semblait joli. Nous allions découvrir plus tard que ce type de villages perchés est la norme dans la région et qu’ils se ressemblent tous un peu. Chacun de ces villages a de superbes maisons rénovées entourées de maisons abandonnées et en ruines. La plupart des maisons sont construites en pierres volcaniques donc assez sombres mais certaines sont peinturées en vert, rouge, jaune, rose ou beige. Toutefois, il y a toujours une impression de “gloire passée” car la région est maintenant assez pauvre.

I had visited Sicily in 1980 and 1981 (I know that dates me!) but not in depth. I had only visited Palermo, Agrigento and Siracusa the first time and Agrigento the second time. Pierre had never been there. It was very nice to return to this beautiful island and explore a little more.

As we only had 7 days, we decided to focus our visit in the Eastern part of the island with Etna as the highlight. This highly active volcano, but unfortunately quiet during our visit, dominates the landscape in this region. At over 3,000 meters (9,850 feet), it is the highest volcano in Europe.

Upon arrival in Catania, on September 4, after an uneventful flight on EasyJet – our second positive experience on a low cost airline – we retrieved the car to get to Randazzo, our first stage where we had booked in a charming bed & breakfast (Feudo Vagliasandi – their site is in Italian but there are beautiful pictures of the place) for 3 nights. This B&B is in a newly renovated 100-year old mansion which offers a superb view of Etna from its terrace. We also ate very well there – in fact, it was the best food of our trip in Sicily.

The journey of this first day went around the Etna (see map above) and we drove through an agricultural area that is fairly dry. We also made a small detour to get to a village perched on a hill – Centuripe – we had seen from afar and that seemed nice. We would discover later that this type of perched villages is very common in the area and they all look alike. Each of these villages has superb renovated houses surrounded by abandoned and ruined houses. Most houses are built of volcanic rocks so quite dark but some are painted in green, red, yellow, pink or beige. However, there is always a feeling of “past glory” as the island is now quite poor.

Voici des photos de cette première journée avec la carte de notre trajet / Here are photos of the first day with the map of our journey.Nous sommes partis de l’aéroport de Catania en direction de Randazzo. Nous avons fait quelques arrêts mais n’avons pris des photos qu’à Centuripe et Randazzo. Un trajet d’environ 120km (74 miles) / We left from the Catania airport toward Randazzo. We made a few stops along the way but we took pictures only in Centuripe and Randazzo. A journey of about 120km (74 miles).L’Etna vue de Centuripe avec Adrano en bas. / Etna viewed from Centuripe with Adrano in the foregroung. (Photo – Suzanne)Vue générale de Centuripe. / Overall view of Centuripe. (Photo – Pierre)Santa Dominica Vittoria vue de notre gîte rural / viewed from our Bed & Breakfast. (Photo – Pierre)Randazzo (Photos – 2 premières (first 2) – Pierre, 2 dernières (last 2) – Suzanne)

[Auteur/Author: Suzanne]