Tags

, , , , , , , , , ,

La troisième journée (le 6 septembre) nous avons pris la route vers Taormina avec des arrêts à Castiglione di Sicilia et Francavilla di Sicilia (pas de photos) – un trajet d’environ 110km. Taormina est une ville très touristique qui fut célébrée par plusieurs grands auteurs incluant Goethe, Lawrence et Capote au 19e siècle et au début du 20e siècle. La ville est perchée à 204m et donne de très belles vues de la côte mais je dois admettre que cela n’a pas été ma ville préférée. Je crois que sa réputation est un peu surfaite possiblement à cause de la horde de touristes qui s’y presse. Toutefois, le théatre grec (quoique les vestiges que l’on visite datent en grande partie de la période romaine!) vaut le déplacement.

Il faisait très chaud lors de notre passage donc nous n’avons pas fait l’escalade jusqu’au château des Sarrasins ce qui nous a fait manqué une belle vue. En fait, la chaleur a été très présente durant notre séjour. Les températures oscillaient entre 28 et 32C avec un peu d’humidité.

Les villages et villes de Sicile sont en général assez tranquilles mais surtout entre 13h et 16h quand tous les commerces ferment et que la ville se replie sur elle-même. En se promenant dans les rues, on entend des voix et de la musique sortant des maisons mais on ne rencontre que très peu de gens. Vers 16h, la ville reprend tranquillement vie et on peut voir les petits vieux venir se réinstaller sur les bancs dans les parcs pour reprendre la jasette avec leurs copains. Les femmes sont presque absentes des endroits publics. On les voit faire les courses mais elles ne fréquentent que très peu les cafés et les parcs – cela demeure le domaine des hommes.

On the third day (September 6), we drove to Taormina with stops in Castiglione di Sicilia and Francavilla di Sicilia (sorry, no photos) – a journey of about 110km (68 miles). Taormina is a very touristic town, which was celebrated by many famous writers including Goethe, Lawrence and Capote in the 19th century and early 20th century. The town is perched at 204m (670 feet) and gives great views of the coast, but I must admit that it wasn’t my favorite city. I think its reputation is a bit exaggerated possibly due to the hordes of tourists who crowd its streets. However, the Greek theater (although the remains we visit are largely dating from the Roman period!) is worth the trip.

It was very hot during our visit so we didn’t make the climb to the Saracens’ Castle which means that we missed a beautiful view. In fact, the heat was very present during our stay. Temperatures ranged between 28 and 32C (82 to 90F) with a little moisture.

Villages and towns are usually very quiet but especially between 1 and 4pm when all the shops close and the city folds in on itself. Walking through the streets you hear voices and music coming out of the houses, but there are only a very few people on the streets. At 4pm, the city awakens slowly and you can see old men going back to their park benches and resume chatting with their friends. Women are almost absent from public places. We see them running errands but they are rarely seen in coffee shops and parks – it remains the domain of men.

Voici des photos de cette troisième journée avec la carte de notre trajet / Here are pictures of the third day with the map of our journey.Castiglione di Sicilia (Photo – Pierre)Paysage autour de Castiglione di Sicilia / Landscape around Castiglione di Sicilia (Photo – Suzanne)Taormina (Photos – Suzanne)Des petits vieux à Randazzo / Old men in Randazzo (Photo – Pierre)

[Auteur/Author: Suzanne]