Tags

, , , , , , , , , , ,

Avant de vous parler de notre dernière étape, il faut que je mentionne le « stationnement à la sicilienne ». En fait, il ne semble pas y avoir de règles bien précises, il suffit simplement de stationner la voiture dans n’importe quel espace disponible même si parfois cela veut dire avoir le cul dans la rue (voir photo). On ne semble pas respecter beaucoup les interdictions de stationner car nous avons souvent vu des autos où elles ne devraient pas être.

Before I talk about the last stage of our trip, I must talk about the “Sicilian-type parking”. In fact, there seems to be no specific rules, simply park the car in any available space even if sometimes it means having the trunk of your car in the street (see photo). It doesn’t seem that drivers have much respect for parking restrictions as we often saw cars where they shouldn’t be.Stationnement à la sicilienne comme vue à Nicolosi / Sicilian-type parking seen in Nicolosi (Photo – Pierre)

Finalement, la dernière étape du voyage nous a fait quitter la région de l’Etna pour nous rendre à Siracusa et à Noto dans le sud-est de la Sicile . Nous y avons passé 2 jours. Ces deux villes nous ont enchantés par leur architecture qui couvre plusieurs époques.

La piazza del Duomo de Siracusa est probablement une des plus belles places d’Europe que nous ayons vues. L’harmonie des édifices qui l’entourent et sa forme unique en hémicycle allongé nous a charmés au premier abord. Nous y sommes revenus souvent, sans nous lasser. Par ailleurs, les petites rues en dédales de l’île d’Ortigia sont magiques. On peut s’y promener et s’y perdre pendant des heures. La ville est aussi reconnue pour son parc archéologique où il y a un magnifique théatre grec sculpté dans la montagne, un des mieux préservés de la région.

La ville de Noto a été reconstruite à partir de 1693 après qu’un tremblement de terre l’eut détruite. Tout a été reconstruit en style baroque, ce qui donne une belle unité à la ville et offre de superbes détails architecturaux. Toutes ces beautés ne sont cependant pas toujours dans le meilleur état possible. Certains anciens palais sont abandonnés, faute de moyens financiers pour les restaurer. Mais l’Italie en général, et la Sicile en particulier, c’est un peu cela: une vieille dame qui a connu de meilleurs jours, qui laisse montrer bien des rides, mais qui sait charmer encore!

Finally, on our last stage, we left the Etna to get to Siracusa and Noto in of the southeast of Sicily. We stayed there for 2 days. Both cities enchanted us by their architecture that spans several eras.

Piazza del Duomo in Siracusa is probably one of the most beautiful squares in Europe that we have ever seen. The harmony of the surrounding buildings and its unique shape in a semicircle charmed us from the first sight. We went back often, without tiring. Moreover, the small maze of streets on the island of Ortigia are magical. You can walk and get lost for hours. The city is also known for its archaeological park where there is a magnificent Greek theater carved into the mountain, one of the best preserved in the region.

The city of Noto was rebuilt in 1693 after an earthquake had destroyed it. Everything was rebuilt in Baroque style, which gives a nice unity to the city and offers stunning architectural details. All these beauties are not always in the best condition possible. Some old buildings are abandoned for lack of funds to restore them. But Italy in general, and Sicily in particular, is a bit like this: an old lady who has seen better days, which shows her wrinkles, but who knows how to charm you again and again!

Voici les photos de la 6e et 7e journée ainsi que les trajets de ces journées (environ 80km les deux journées). / Here are pictures of the 6th and 7th day and the journeys of these days (approximately 80km on both days).Le théatre grec de Siracusa / Greek theatre of Siracusa (Photo – Suzanne)Piazza Duomo, Siracusa (Photo – Pierre)Siracusa (Photo – Pierre, Suzanne, Pierre)Noto (Photo – Suzanne, Pierre)

[Auteur/Author: Suzanne & Pierre]