Tags

, , , , ,

Je dois vous l’avouer: je suis devenue accro de la série de balades du patrimoine de la Ville de Paris. Ces balades me donnent un but pour mes randonnées régulières et me permettent de découvrir des trésors d’architecture que je n’avais jamais remarqués ou que je ne connaissais pas du tout. De plus, elles sont très bien documentées; donc, j’apprends beaucoup sur le développement de la ville.

Je ne veux pas répéter ici toute l’information qui se trouve sur la site de la Ville (vous savez tous lire) mais j’aime bien documenter en photos les immeubles qui me fascinent le plus ou qui sont des coups de cœur. Donc, aujourd’hui, je vous amène dans une autre section du 9e arrondissement – de la rue des Martyrs à la Rue de la Tour des Dames. Ce quartier ayant aussi été développé à partir de la fin du 18e siècle, son architecture est un peu semblable à celle de la section que nous vous avons présentée plus tôt cette semaine, mais avec quelques petites différences.

I must admit: I have become addicted to the series of heritage walks of the City of Paris. These walks give me a goal for my regular strolls and allow me to discover architectural treasures that I had never noticed or that I didn’t know at all. In addition, they are very well documented, so I learn a lot about the development of the city.

I won’t repeat here all the information that is on the website of the City (you can read it yourself though you will need to put it through Google translation!) but I like to document in pictures the buildings that fascinate me the most or are a discovery. So today, I take you to another section of the 9e arrondissement – from Rue des Martyrs to Rue de la Tour des Dames. This area was also developed from the late 18th century so its architecture is somewhat similar to the section that we presented to you earlier this week, but with some small differences.

01_IMG_6411_rue des Martyrs 02_IMG_6415_rue des martyrsRue des Martyrs: Elle commence à s’urbaniser vers la fin du 18e siècle. De belles façades où les volets dominent. On remarquera sur la deuxième photo que les deux derniers étages de l’immeuble sont bas de plafond, révélateurs de la spéculation qui a conduit à la densification du quartier dans la première moitié du 19e siècle. / The urbanization of this street started in the late 18th century. Beautiful facades where shutters dominate. Note in the second picture that the top two floors of the building have low ceilings, revealing the speculation that led to the population increase in the area in the first half of the 19e century.03_IMG_6417_rue de chateaudunRue de Châteaudun: J’ai marché régulièrement devant cet immeuble sans jamais vraiment remarqué la qualité du décor de sa façade. Cet édifice hausmannien fut construit en 1865 et possède un décor sculpté très élaboré qui traduit la coordination entre l’architecte et l’ornemantiste, N. Gonnet, associé au statuaire Charles Lebourg (Lebourg est aussi connu pour avoir conçu le modèle des fontaines Wallace). / I walked regularly in front of this building without ever really noticing the quality of the decoration of its façade. This Haussmann building was built in 1865 and has a sophisticated decoration of sculptures that reflects the coordination between architect and sculptor N. Gonnet, in collaboration with Charles Lebourg (Lebourg is also known for designing the model for the Wallace fountains).04_IMG_6418_rue LaferriereRue Laferrière: Une rue croisée sur le trajet de la balade. La lumière était belle et je lui ai tiré le portrait. A remarquer le mur partiellement en briques, un matériau assez inusité à Paris. / A street crossed during the heritage walk. The light was beautiful and I took its picture. You will notice the partial wall made of bricks, an unusual material in Paris.05_IMG_6423_square st-georgePlace Saint-George: Une des plus jolies places de Paris. Mais je n’avais jamais remarqué l’immeuble qui le borde – l’ancien hôtel de Païva construit en 1840-1841 par l’architecte Edouard Renaud. Il a une imposante façade en pierres de taille richement décorée de sculptures. / One of the prettiest squares in Paris. But I had never noticed the building behind it – the Hotel Païva built in 1840-1841 by architect Edouard Renaud. It has an imposing stone facade richly decorated with sculptures.06_IMG_6427_rue d'AumaleRue d’Aumale: Une rue avec de jolis immeubles aux belles façades. / A street with very nice buildings with decorated facades.07_IMG_6429_square d'Orleans08_square d'orleansSquare d’Orléans: Ma découverte de la balade. Un ensemble d’immeubles autour d’un jardin, construit entre 1830 et 1834. Normalement, il ne serait pas accessible mais comme il a été converti en centre d’affaires, il est possible d’y entrer dans la journée. George Sand, Frédéric Chopin et d’autres artistes y ont vécu. / My discovery of the walk. A group of buildings around a garden, built between 1830 and 1834. Normally, it wouldn’t be accessible, but as it was converted into a business centre, it is possible to enter during the day. George Sand, Chopin and other artists lived there.09_IMG_6438_rue de la tour des damesRue de la Tour des Dames: Une rue que je ne connaissais pas et qui compte plusieurs hôtels particuliers au début du 19e siècle. / A street I didn’t know which has a number of private mansion from the beginning of the 19e century.

Et en bonus, sur le chemin du retour / And a bonus, on the way back:10_IMG_6407_rue de la tour d'auvergneRue de la Tour d’Auvergne: Un immeuble qui est décoré de toutes les lettres de l’alphabet en faïence. / A building decorated with all of the letters of the alphabet in earthenware.11_IMG_6406_rue MaubeugeRue Maubeuge: Un bel alignement de balcons, exemple typique du style haussmanien qui a fait de Paris une ville à l’architecture très homogène. / A nice alignment of balconies, typical example of the Hausmann style which has made the architecture very homogeneous.12_rue d'abbevilleRue d’Abbeville: Et parfois, on se retrouve sur une rue un peu banale mais qui a quelques immeubles exemplaires. Celui de gauche fut construit en 1899 et possède d’élégantes caryatides, tandis que celui de droite, construit en 1901 en style Art nouveau, présente une exubérance de fleurs et animaux en grès émaillés vert foncé, appliquée sur une façade en briques et pierres. / And sometimes you find yourself in a somewhat banal street which has a few wonderful buildings. The left one was built in 1899 and offers elegant caryatids, while the one on the right, built in 1901 in Art Nouveau style, offers an exuberance of flowers and animals in dark green enamel applied on a facade of brick and stone.

[Auteur/Author: Suzanne]