Tags

, , , , , , ,

Dans tous les endroits que nous visitons, nous aimons nous mêler à la foule pour observer la vie quotidienne.

In all of the places we are visiting, we like to get into the crowd to observe the daily life of its inhabitants.

01_IMG_8567_Galata Bridge_SLe Pont Galata où tous les pêcheurs d’Istanbul se réunissent à tous les jours. Il y a toujours foule sur les deux côtés du pont. / The Galata Bridge where fishermen gather every day. There is always a crowd on both sides of the bridge.02_IMG_1380_Tunnel Galata_PLa foule est dense à Istanbul – c’est une ville de plus de 20 millions d’habitants après tout! Ce tunnel pour traverser une rue est toujours bondé et les commerçants s’y sont installés pour profiter de la vague humaine. / The crowd is dense in Istanbul – it is, after all, a city of more than 20 millions people. This tunnel to cross a busy street is always crowded and small shopkeepers have installed kiosks to take advantage of this human wave.03_IMG_1557_Istiklal04_IMG_1558_IstiklalLa consommation du thé est très importante en Turquie. Les Turcs en boivent des quantités phénoménales – tout seul ou en compagnie. Il est très fréquent de se faire offrir un thé quand on rencontre quelqu’un ou dans une boutique. Il est impossible de dire non même si on sait que l’on achètera rien. Nous avons souvent accompagné nos pauses de cet excellent thé assez corsé qui demande quelques petits cubes de sucre. / Tea consumption is very important in Turkey. The Turks drink huge quantities of it – alone or in company. It is very common to be offered a cup of tea when you meet someone or go into a shop. It is impossible to say no even though you know that we won’t buy. When taking a break, we often indulged in the pleasure of drinking this excellent tea strong enough to demand a few cubes of sugar .05_IMG_1349_Uskudar_PLe “simit” ressemble à un bagel mais un peu plus gros. Il se vend partout dans des petits kiosques rouges. Ils sont une façon économique de couper une fringale. / “Simit” looks like a bagel but bigger. It is sold everywhere in small portable red kiosks. They are an economical snack. (Photo prise à Üsküdar, côté asiatique d’Istanbul / Taken in Üsküdar, Asian side of Istanbul)06_IMG_1519_Cite de Syrie07_IMG_1542_Cihangir_PLes barbiers sont omniprésents en Turquie, et ils font la barbe! À Istanbul, le barbier fait sécher ses serviettes (toujours rouges et bleues) à l’extérieur de sa boutique. / Barbers are everywhere in Turkey, and they even provide shaving! In Istanbul, the barber dries its towels (always red and blue) outside his shop.
08_IMG_1565_Galiipdede09_IMG_1450_Autour de Chora_P10_IMG_1674_eminonu_P11_vie de rue_P_SIl y a plein de gens qui font des petits métiers pour gagner leur vie. La vie peut être rude dans son pays qui se modernise rapidement mais qui a encore du chemin à faire. Les deux dernières images illustrent des “hammal”, des hommes qui portent des charges entre les boutiques et les camions de livraison, souvent dans des rues en pente! / There are plenty of people who do odd jobs to earn a living. Life can be tough in a country rapidly modernizing but that still has some way to go. The last two pictures illustrate “hammal” men who carry loads between stores and delivery trucks, often on steep streets!12_IMG_1659_Eminonu_PLa fermeture des magasins dans le quartier de Eminönü. Un quartier commerçant très actif où nous avons eu beaucoup de plaisir à nous promener en fin de journée. Il y avait du monde partout et les voitures avaient de la difficulté à se frayer un chemin parmi cette foule. Mais à coups de klaxon et d’échanges verbaux, ils finissaient par y arriver. / Closing time in the neighbourhood of Eminönü. A busy shopping area where we had a lot of funstrolling in late afternoon. There were people everywhere and cars were struggling to find their way through the crowd. But with honking and verbal exchanges, they ended up getting to their destination.13_IMG_1410_Yeni Camii_PUn homme nourrit les pigeons avec ces deux fils à la sortie de Yeni Camii (mosquée). Cela semble être une tradition car il y a plusieurs vendeurs de graines à cet endroit. / A man feeds the pigeons with its two sons just outside of the Yeni Camii (mosque). This seems to be a tradition as there are multiple sellers of seeds on this spot.14_IMG_1669_Eminonu_PDes femmes qui attendent leur “pide” – une pizza turque délicieuse – après une journée de magasinage entre amies. / Women waiting for their “pide” – a delicious turkish pizza – after a day of shopping with friends.15_IMG_8464_Galata_SCes hommes semblaient installer pour la journée à boire du thé et à regarder le monde passé; possiblement en discutant de politique ou de sport. Peut-être réussiront-ils à changer le monde un de ces jours! / These men seem installed there for the day sipping tea and watching the world go by; possibly discussing politics or sport. Maybe, one day, they will manage to solve all of the world’s problems!

[Auteur/Author: Suzanne & Pierre]