Tags

, , , , , ,

Nos lecteurs francophones qui se souviennent des chansons de Jacques Brel auront peut-être reconnu le titre de cet article. Cette très belle chanson (qui incidemment, fut l’inspiration du prénom d’une de mes cousines…), mentionne à de nombreuses reprises les villes de Bruges et Gand, en Belgique. Alors devinez: si nous ne sommes pas descendus à Gand, nous avons profité du week-end dernier pour explorer en long et en large la magnifique ville de Bruges, petit bijou du pays flamand. Et inutile de dire que l’air de “Marieke” nous accompagnait au fil de nos promenades!

Bruges accueille environ 3 millions de visiteurs par année. Facile à atteindre de Londres et Paris par TGV, c’est une destination week-end par excellence. Mais en janvier, beaucoup moins de touristes s’y aventurent, craignant le temps froid et humide de la Belgique. C’est le risque que nous avons pris pour éviter la foule, et disons-le aussi, pour profiter d’hôtels à prix vraiment réduits! Mais par chance (ou parce que nous vivons une bonne vie!) pas de pluie, pas de vent mordant, pas d’humidité qui vous glace les os et le coeur. En milieu d’après-midi samedi, le ciel était merveilleusement dégagé, et dimanche, un soleil radieux (mais combien bas dans le ciel…) fut de mise.

Our French speaking readers who remember the songs of Jacques Brel may have recognized the title of this article. This beautiful song (which incidentally was the inspiration for the name of one of my cousins…) mentions many times the cities of Bruges and Ghent, Belgium. So guess what: if we didn’t go to Ghent, we took advantage of last weekend to explore extensively the beautiful city of Bruges, the Flemish country gem. And needless to say that the tune of “Marieke” accompanied us throughout our walks!

Bruges receives about 3 million visitors per year. It is easy to reach from London and Paris by TGV meaning it is a frequent weekend destination. But in January, far fewer tourists venture there, fearing the cold and wet weather of Belgium. It is the risk we took to avoid the crowds, and to be honest also to enjoy hotel at really reduced prices! But luckily (or because we live a good life!) no rain, no biting wind, no humidity chilling bones and heart. By mid Saturday afternoon, the sky was wonderfully clear, and Sunday, a bright sun (but how low in the sky…) was ever present.

A la découverte de Bruges, et à la recherche de Marieke! / So to the discovery of Bruges and to searching for Marieke!_IMG_3099_Bruges_t-zand_marcheÀ notre arrivée, nous avons passé par le marché qui se tient le samedi sur la ‘t Zand, une place située à côté de notre hôtel. Après plus de 2h30 en train, nous étions prêts pour un café avant de démarrer notre visite. / Upon our arrival, we passed through the market held on Saturday on ‘t Zand, a square next to our hotel. After more than 2h30 in the train, we were ready for a coffee before starting our visit._IMG_3102_NoordzandstraatNoordzandstraat: Bruges nous a accueilli avec un ciel très gris et un crachin un peu emmerdant. / Bruges welcomed us with grey skies and annoying spitting rain._IMG_0199_IMG_0085Le crachin n’a duré que quelques minutes, puis les belles éclaircies ont commencé. Destination, la Grand’ Place, centre du Bruges historique. Honnêtement, ce n’est pas la plus belle place d’Europe. En revanche, certains des édifices sont très beaux et on y gagne à examiner leurs détails. / The drizzle lasted only a few minutes, then sunny sky made its appearance. Destination, the Grand-Place, the historic centre of Bruges. Honestly, it isn’t the most beautiful square in Europe. However, some buildings are very beautiful and it is worth examining their details._IMG_0126_IMG_3128_Groenerei_IMG_3132_Verversdijk_IMG_3133_VerversdijkBruges est surnommée la Venise du Nord (comme Stockholm ou Amsterdam, à bien y penser…) Vous aurez deviné qu’il y a des canaux à Bruges, surtout empruntés par les petits bateaux de touristes. / Bruges is called the Venice of the North (like Stockholm or Amsterdam, come to think of it…) You guessed it there are canals in Bruges, mostly frequented by small tourist boats._IMG_0141Bruges est depuis longtemps reconnue pour ses dentelles, bien qu’aujourd’hui, les touristes préfèrent fréquenter les innombrables chocolateries. Il n’est pas rare de retrouver de belles dentelles qui décorent les fenêtres des vieux immeubles. / Bruges has long been recognized for its lace, although today, tourists prefer to visit the countless chocolate stores. It isn’t uncommon to find beautiful lace adorning the windows of old buildings._IMG_0178_IMG_3167_AugustijnenreiLa lumière basse et dure d’un après-midi d’hiver est un défi pour le photographe. C’est aussi une source de beauté! / The winter afternoon winter light is a challenge for photographers. It is also a source of beauty!_IMG_0192Non, ce n’est pas un bateau de touristes! Mais en réalité, ils ne sont pas tellement plus gros que celui-ci!!! / No, it isn’t a tourist boat! But in reality, they aren’t much bigger than this one!

[Auteur/Author: Pierre]