Tags

, , , , ,

Nous vous avons souvent dit que Paris n’est pas une ville verte. Il suffit de monter à la butte Montmartre ou sur la terrase des Galeries Lafayette pour s’apercevoir comment les arbres et la verdure peuvent manquer dans la capitale.  Mais il existe quand même des endroits pour faire le plein de verdure. Un de ces endroits est la Coulée verte dans le 12e arrondissement. Je vous avais déjà parlé de la Promenade plantée qui constitue la première partie de cette promenade verte. Dimanche dernier nous avons décidé de faire le trajet complet qui mène de la Place de la Bastille au Bois de Vincennes. We have often told you that Paris isn’t a green city. You have to go at the top of Montmartre or on the terrace of the Galeries Lafayette to see the lack of trees in the capital. But there are still places where you can make your fill of greenery. One of these places is the “Coulée verte” in the 12th arrondissement. I have already written about the “Promenade plantée” which is the first part of the “Coulée verte” . Last Sunday, we decided to do the complete path leading from the Place de la Bastille to the Bois de Vincennes. Suivez-nous dans cette belle balade… / Follow-up in this stroll…01_IMG_7870_Square de la gare de ReuillyJardin de la Gare de Reuilly: Ce petit square, devant l’ancienne gare qui était sur la ligne de Vincennes, offre un petit oasis de verdure tout à fait inattendu. / This small square in front of the old train station that was on the Vincennes line offers a small oasis of greenery totally unexpected.02_IMG_7873_Coulee verteAprès le Jardin de la Gare, on s’engouffre dans une forêt qui semble sans fin. L’illusion est d’autant plus forte parce que le chemin est sous le niveau de la rue; les bruits disparaissent magiquement… / After the “Jardin de la Gare”, you enter into a forest that seems endless. The illusion is all the greater because the road is below street level; the noises magically disappear…_IMG_7876_Petite ceintureLa Coulée verte se divise en deux à la hauteur de la Rue du Sahel; une branche se dirige vers le Square Charles-Péguy et débouche sur le croisement avec la Petite Ceinture (photo) que l’on a empruntée; la deuxième branche se dirige vers la Porte de Montempoivre (cela sera pour une autre randonnée!) / The “Coulée verte” is divided into two at the Rue du Sahel; a branch goes to the Square Charles-Peguy and leads to the junction with the “Petite Ceinture” (photo) which we took; the second part goes to the Porte de Montempoivre (this section will be for another time!)04_IMG_7877_petite ceintureMalheureusement, la piste qui longe la petite ceinture se termine rapidement dans un cul-de-sac mais nous fait apercevoir les rails abandonnés de la Petite Ceinture. Cela serait agréable si la ville réussissait à aménager tous les 32km de cette Petite Ceinture…peut-être un jour! / Unfortunately, the path along the “Petite Ceinture” ends quickly in a cul-de-sac but we did see the abandoned rails of the old line. It would be nice if the city could convert the 32km of this line around Paris into a hiking trail…maybe one day!05_IMG_1380_Lac DausmenilÀ la sortie de la piste, nous nous sommes dirigés vers le Bois de Vincennes que nous n’avions pas visité depuis belle lurette. Les chaloupes du Lac Dausmenil nous ont accueilli avec leurs noms bien en évidence. / After exiting the trail, we headed to the Bois de Vincennes which we hadn’t visited in a long time. The boats of Lake Dausmenil welcomed us with their pretty names. Et pour changer un peu de rythme, nous avons fait un détour par la Foire du Trône. / And for a change of pace, we made a detour to the Foire du Trone.06_IMG_1382_Foire du trone07_IMG_3005_sCette célèbre foire occupe la Pelouse de Reuilly pendant 2 mois à tous les printemps. Nous nous y sommes baladés pendant quelques temps mais finalement les bruits intenses et les odeurs de fritures et de sucre nous ont fait fuire vers le parc pour retrouver la tranquilité. / This famous fair occupies the “Pelouse de Reuilly” for 2 months every spring. We wandered around there for a while but eventually the loud noises and smells of fried foods and sugar made ​​us flee to the park to find tranquility. [Auteur/Author: Suzanne & Pierre]