Tags

, , , ,

Après le déjeuner, nous avons quitté la charmante famille de Magno pour nous diriger vers l’île de Taquile. Le bateau nous a déposés sur un vieux quai. De là nous sommes montés par un petit chemin pavé vers une place centrale où nous attendaient un groupe de villageois artisans. Ici, les femmes tissent et les hommes tricotent. Pendant que le guide, Elyseo, nous parlait, les artisans installaient leurs étals. Puis ce fut la démonstration de danse folklorique à laquelle nous avons participé. Après quelques achats, nous avons continué à monter sur l’île pour atteindre un beau point de vue avant de redescendre. Sur le chemin on rencontre des habitants qui transportent toute sorte de choses. Ici, tout se fait à pied. Il règne un calme parfait.

Ces deux dernières journées sur le lac Titicaca ont été un vrai coup de cœur, une interlude hors du temps qui nous a permis de reprendre notre souffle après plusieurs journées de déplacements assez intenses. Sur le trajet du retour en bateau vers Puno, nous avons pris le temps de relaxer sur la poupe et regarder une dernière fois les eaux foncées du lac et les collines qui l’entourent. Nous étions encore sous le charme de l’île de Taquile qui nous a impressionné par son authenticité et son calme. Ici, la communauté décide de l’avenir de l’île et tente d’éviter le développement touristique sauvage tout en soutirant ses bénéfices.

After breakfast, we left Magno’s lovely family to head to Taquile Island. The boat dropped us off at an old wharf. From there we climbed a small paved path to a central square where a group of craftsman villagers were waiting for us. Here, the women weave and the men knit. While the guide, Elyseo, spoke to us, the craftsmen set up their stalls. Then it was the folk dance demonstration in which we participated. After some shopping, we continued up the island to reach a nice viewpoint before heading back down. On the way we meet inhabitants who carry all kinds of things. Here, everything is done on foot. There is perfectly quiet.

These last two days on Lake Titicaca have been a real favourite, a timeless interlude that allowed us to catch our breath after several days of fairly intense travel. On the boat trip back to Puno, we took the time to relax on the stern and look one last time at the dark waters of the lake and the hills that surround it. We were still under the spell of the island of Taquile which impressed us with its authenticity and calm. Here, the community decides the future of the island and tries to avoid uncontrolled tourist development while extracting its profits.

Taquile (Lac Titicaca)

Le retour vers Puno / Returning to Puno

[Auteur/Author: Pierre & Suzanne]