Tags

, , , , ,

Pour notre troisième étape, nous avons pris le traversier de Trois-Rivières pour nous rendre à Terre-de-Haut, une des deux îles habitées de l’archipel des Saintes, à 15km au large de Basse-Terre. Nous y avions loué un petit studio en haut d’une côte abrupte pour la grande terrasse qui donnait des vues splendides sur l’île. En fait, il faut s’habituer à faire des grimpettes aux Saintes car Terre-de-Haut n’est qu’une succession de collines. Mais le site est enchanteur et on se sent tout à fait dans une île des Antilles. Même l’architecture des petites maisons du village est sympathique. Seul petit bémol: les scooters qui pétaradent et empestent. Mais de notre belle terrasse, on ne les entendait pas!

La majorité des touristes font l’aller-retour à Terre-de-Haut dans la même journée. Nous avions choisi d’y rester 3 jours; nous avons eu l’impression de vivre hors du temps et de ne pas être contraints de faire quoi que ce soit. Comme tout se fait à pied et qu’il y a beaucoup de relief, on est limités aux endroits où l’on peut aller. C’est donc une parfaite invitation à en faire moins, à relaxer… et à contempler la vue de la terrasse en prétendant être riches et célèbres!

For our third stage, we took the ferry from Trois-Rivières to get to Terre-de-Haut, one of the two inhabited islands of the Saintes archipelago, 15km off Basse-Terre. We had rented a small studio at the top of a steep hill for the large terrace which gave splendid views of the island. In fact, you have to get used to climbing in Les Saintes because Terre-de-Haut is just a succession of hills. But the site is enchanting and you really feel like you’re on an island in the West Indies. Even the architecture of the small houses in the village is sympathetic. Only downside: the scooters which backfire and stink. But from our beautiful terrace, we couldn’t hear them!

The majority of tourists make the round trip to Terre-de-Haut in the same day. We had chosen to stay there for 3 days; we had the impression of living outside of time and of not being forced to do anything. As everything is done on foot and there is a lot of relief, you are limited to the places where you can go. So it’s a perfect invitation to do less, relax… and contemplate the view from the terrace while pretending to be rich and famous!

Vue de la terrasse de notre studio / View from our studio’s terrace

Anse du Fond Curé

Plage Crawen

Anse du Bourg

Baie du Marigot

Trace de Morne Morel

Grande Anse

Anse Rodrigue

Anse du Figuier

Coucher de soleil de notre terrasse / Sunset from our terrace

[Auteur/Author: Suzanne & Pierre]